Claudio Serra collabore avec l’association professionnelle Frus e Associati depuis octobre 2017 où il exerce sa profession de juriste en traitant principalement de droit civil et de droit du travail,

Il a été diplômé de la Faculté de droit de l’Université de Turin en octobre 2017, avec une note de 110/110, avec mention et les félicitations, en soutenant une thèse sur le droit de la procédure civile intitulée « L’irrecevabilité du recours en raison de l’absence de fondement manifeste ».

De mai 2018 à septembre 2020, il a collaboré à la chaire de droit procédural civil de la Faculté de droit de l’Université de Turin.

claudio

En octobre 2020, il a été sélectionné comme doctorant de recherche en droit du travail auprès de l’Université catholique du Sacré-Cœur de Milan et a été admis au Master universitaire en conseil du travail et gestion du personnel établi au sein de la même université.
Il collabore avec la revue scientifique « La Giurisprudenza Italiana », qui a publié plusieurs de ses contributions.

1. Défi spécifique ou simple "prise de position" : idées sur le thèmea probandum

à. Jur. il., 2021, 341

2. Note à la Cass. civ., section VI, 27 août 2020, n. 17889

3. (In) subsistance de la réorganisation d'entreprise : les accusations d'allégation pour le requérant

4. Jur. it., 2020, 102

5. Note à la Cass. civ., section lav., 4 janvier 2019, n. 87

6. Révocation de l'admission à l'aide juridictionnelle et légitimation du défenseur

7. Jur. it., 2019, 1096

8. Note à la Cass. civ., section VI, 11 septembre 2018, n. 21997

9. L'intérêt de faire contrepoids à l'irrecevabilité de la requête scindée

10. Jur. it., 2019, 842

11. Note à la Cass. civ., section III, 28 juin 2018, n. 17019 et Cass. civ., section II, 6 juillet 2018, n. 17893

12. Les productions du défendeur dans la procédure d'opposition à l'ordonnance-injonction

13. Jur. it., 2019, 341

14. Note à la Cass. civ., section II, 18 avril 2018, n. 9545